Manzila ! Concert – Chansons, Musiques du monde

Vidéo de notre « premier » concert dans la grange de Jean et Faustin

« Manzila » , en arabe ou en perse, ça veut dire la maison, au sens du refuge, de l’endroit où l’on se sent bien, où l’on est bienvenue…
Manzila, ce sont quatre musiciens tout azimuts, et un imaginaire collectif aux confins de makams orientaux, de chansons écrites en français, ou en farsi, de groove du monde entier et des ritournelles…complètement Manzel !

On entre dans Manzila comme on entrerait dans une maison accueillante où chaque pièce aurait une atmosphère différente , une histoire à raconter. Oui, Manzila, en arabe et en perse, ça veut justement dire la maison, l’endroit où l’on se sent bien, et c’est précisément là que vous emmènent les compositions du groupe Manzila : dans un univers musical où se rencontrent des chansons en français et des mélodies orientales, où les cordes sensibles du oud fricotent avec celles du violoncelle, où les basses de la calebasse partagent les joyeux yoyos du saxo, où au milieu de ces voyages improbables, on entend parler du monde , on entend chanter son cruel désir de liberté !
Manzila, c’est tantôt doux, tantôt âpre, parfois méditatif, mais la plupart du temps très festif !

Manzila : elles sont deux femmes, ils sont deux hommes, quatre en somme, il y a des rythmes qui dansent, des mélodies qui prient, des textes qui frappent et des bourdons qui … piquent ! tessalit – extrait